21 décembre 2012

Le 21 décembre 2012 quelque chose va vous frapper et je sais comment l’éviter

Tout le monde nous parle du 21 décembre 2012 et de la fin du monde, les américains sont très en avance ( bumker, camps…) bref on va tous y passer et les scénarios de la fin du monde pullulent : il y a  les extraterrestres qui vont venir nous faire un petit coucou et nous botter le cul par la même occasion ( regardez indépendance Day pour faire tourner la balance)

 

21 décembre 2012
21 décembre 2012 …

 

Le cataclysme naturel, je vous fais pas un dessin mais si vous voulez avoir un aperçu alors vous n’avez qu’à regarder « 2012 ». Pour info, si vous voulez vous en sortir alors direction la Chine comme ma sœur l’a dit ( regardez 2012 et vous comprendrez)

 

L’arrivée des annunakis … Ouillle on va loin là mais bon, je vous donne toutes les possibilités que j’ai pu voir, entendre, lire … Sinon ben les annunakis sont les  » généticiens « qui se sont amusés à créer l’homme pour en faire des esclaves et extraire l’or à leur place … ( je ne suis qu’un porte parole me jetez pas de cailloux)

 

Vous n’avez qu’à regardez direct 8 qui passe en ce moment des émissions relatant les différentes fins qui nous attendent( si vous voulez des pensées noires et avoir le moral à zéro c’est le bon moment ). Et pour ceux qui pensent survivre alors go watcher « la route » avec vigo mortensen
Moralité = vous n’y échapperez pas alors faites comme moi, faites face à la fin avec votre torse bombé en regardant la mort en face sur un fond de music epic genre « heart of courage » de two steps from hell ( tiens le nom du groupe colle à la situation …)

 

Mais la je m’égare …

Pour moi, quelque chose d’inévitable va arriver ce jour là. On parle de fin et il y en aura une dans mon scénario : celle de votre ordinateur, de votre temps, de votre productivité, de vos loisirs, de votre vie !

Je parle de la pire racaille qui est jamais sévie sur terre : les données informatiques      …..     …..    ….

 

byte

 

Alors ! Vous ne vous y attendiez pas hein ? …. Hein ?  ….

Mais ce que je dis est véridique. 

Les « byte » ou informations digitale sont tout simplement incroyable et font partie intégrante de nos vies, une place qui devient de plus en plus écrasante et qui consomme presque la totalité de notre temps. À la fois grand cadeau pour l’humanité mais également un grand fardeau, cette nouvelle forme de données est tout simplement la meilleure qui soit mais faut-il encore la maîtriser.

En effet, lorsque vous créez un document, celui-ci prends une certaine place dans votre système. Lorsque vous importez des photos, le constat est le même, lorsque vous éditez des vidéos, lorsque vous décidez d’archiver vos mails … une certaine place est prise.

Ce qui est confortable, c’est l’aspect « physique » de ces données : elles peuvent être illimitées et ne prennent aucune place physique, dans l’espace, comme ce serait le cas avec le format papier par exemple.

Ainsi deux étudiants peuvent avoir suivis le même semestre et donc les mêmes cours, mais l’un transporte un netbook, tandis que l’autre transporte un netbook en plus d’un classeur bien épais, prêt à craquer. Pour le deuxième étudiant, il y a un problème « d’espace » évident : ce sac est bien plus rempli et lourd par conséquent (à cause du classeur et des feuilles qui demandent en plus toute une gestion) . S’il décide de rechercher une information, et bien il pourra prendre son temps car l’information recherchée ne viendra pas immédiatement (recherche parmi une vingtaine de feuilles d’un chapitre précis) en espérant qu’il ne l’ait pas perdue (les feuilles volantes !). Enfin, il faut espérer que ces feuilles soient conservées dans un endroit approprié pour ne pas s’abîmer avec le temps.

Tous ces inconvénients disparaissent (en tout cas en très grande partie) avec l’ère numérique.

Ainsi nous vivons dans l’excès et nous accumulons l’informations sous diverse formes : textes, images, vidéos, sons, programmes; et cela se fait naturellement.

Pourquoi ?

Parce que la dimension « physique » ou « espace » disparaît. Nous sommes alors bien moins exigeant quant à la qualité de l’informations (auparavant, il fallait trier l’information quasi instantanément sinon nous croulions sous les feuilles, les photos, les documents … et il y avait également un coût financier non négligeable). Du fait de la disparation de barrières naturelles, notre comportement s’est modifié, mais est-ce pour le mieux ?

Nous sommes devenus tributaires de cette énorme quantité d’informations, et les effets se font ressentir tôt ou tard …

 

  • Combien de temps vous faut-il pour traiter vos mails ? Combien en avez-vous ? Risquent-ils de faire « sauter  » votre boîte mail ?
  • Combien de photos avez-vous ? Prennent-ils une place importante et risquent-ils de faire planter vote ordinateur qui devient de plus en plus lent ?
  • Avez vous des « to do list » ou  » liste de choses à faire » ? Comment les organisez vous ? Perdez vous plus de temps à faire votre liste plutôt que vos tâches ?
  • Vous arrachez-vous les cheveux dès qu’il est question d’espace et qu’il faut trier toute une foule d’informations comme les mails avec une boite saturée ou alors vos photos qui prennent la moitié de l’espace de votre disque dur, des documents qui s’accumulent jour après jour sans savoir comment y mettre fin  … ?
  • Passer vous plus de temps à trier, à rechercher une info plutôt que de l’exploiter ?

Vous voulez trouvez une solution à ces divers problèmes ?

Alors stay tuned !

Si cet article vous a aidé, même un tout petit peu, partagez le et récompensez moi par la même occasion !