jordan_just_do_it

Je suis un très mauvais scénariste … tout comme vous !

Vous trouvez que le changement est difficile ? Vous n’arrivez pas toujours à adopter un nouveau comportement ou à le garder sur le long terme ?

Voilà votre nouveau mantra

JUST DO IT

just-do-it-like-jordan

Vous devez l’adopter à chaque fois que vous voulez :

  • Adopter un meilleur comportement
  • Entreprendre une action
  • Eviter certaine situation

Afin de vous rapprocher de votre but. Car sinon ce sera peine perdu…

Le contexte du changement :

Combien de fois est-ce que vous avez voulu arrêter de fumer, perdre du poids, améliorer vos notes à l’école, changer de carrière … sans y être parvenu ?

Si c’est plusieurs fois, alors c’est que vous teniez à votre objectif. Et c’est une bonne chose car vous voulez changer mais le changement est par définition difficile.

Pourquoi ?

Parce que vous allez vous attaquer à quelque chose de nouveau, une expérience différente !

Et cette nouveauté va entrainer 2 réponses:

  • C’est impossible !
  • C’est possible !

Laisse tomber, c’est trop compliqué ! = c’est impossible !

Dans le cas où vous pensez que la situation sera difficile à changer, voire impossible, vous avez pensez à un cas extrême :

Prenons l’exemple d’une perte de poids. Vous vous intéressez alors à la partie « nutrition » pour le coup. Et d’après certaines de vos connaissances et suite à des recherches, vous vous rendez compte que la nutrition est une partie complexe, suffisante pour vous épargner toute cette sueur.

C’est vrai après tout, il faut :

  • peser sa nourriture,
  • compter et calculer les calories que l’on va absorber,
  • répartir les calories entre les protéines, les glucides, les lipides
  • ne pas oublier les micro-éléments

Et l’équation devient très, très compliquée lorsqu’il faudra sélectionner le régime qui sera utilisé :

  • jeune intermittent
  • paléo
  • duncan
  • 6 repas par jours

Et puis lequel est le mieux, après tout ?

nutrition
Alors on mange quoi ?

S’en suit un tas de recherches, de questions, de discussions avec des amis, ou des personnes spécialistes du sujet.

Vous allez devenir un spécialiste du sujet … mais ne perdrez pas de poids.

Pourquoi ?

Parce que vous aurez passé votre temps à repousser l’échéance … en pensant à ce qui était le plus difficile immédiatement. Comme si vous aviez un focus sur le négatif, le risque, l’incertitude, ou des attentes surréalistes.

Alors soit vous êtes submergés par ces pensées et vous ne faites rien, soit vous êtes submergés et vous tentez d’y voir un peu plus clair, sans forcément passé à l’action.

Je suis motivé comme jamais ! = c’est possible !

C’est l’autre réponse au changement : vous y allez tête baissée pour avoir des résultats rapides.

Par exemple, avec un ami, on avait parlé de crossfit et des performances de Rich Froning Jr, qui s’est vu décerner le prix de l’homme le plus athlétique de la terre quatre années de suite.

rich_froning_jr
Avoir ce physique en 4 mois ? Dites-moi comment !

Et après avoir visionné d’autres vidéos, il s’est y mis aussitôt pour être aussi performant que Rich Froning Jr. Il a lui aussi visé un extrême dans son scénario, mais cette fois-ci trop « positif ». Il ne s’attendait pas à une telle charge de travail et les résultats se faisaient attendre. Il a donc fait d’autres recherches pour trouver un programme plus approprié … tous les 4 mois. Bref pas de grand changement dans les horizons, et il a fini par abandonner.

Le véritable problème

Notre interprétation de la situation est la cause de notre action précipitée ou notre inaction. Nous avons tendance à scénariser le futur. (exemple avec la perte de poids et les difficultés insurmontables de la nutrition qui nous attendent, ou encore avoir une forme olympique en s’entrainant «  seulement » quatre mois)

Cela sous-entends que l’on dispose de beaucoup d’informations pour que nos prédictions ou alors nos scénarios tiennent la route… ce qui est faux !

Nos scénarios sont très loin de la réalité car :

  • il faudrait prendre en compte tout un tas de variables qui s’enchevêtrent entre elles
  • il faudrait disposer de suffisamment d’informations pour prendre des décisions éclairées
  • il faudrait disposer d’un savoir et d’une expérience conséquente pour pourvoir prévoir les possibles résultats futurs.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ça fait un peu trop et pour d’autres auteurs d’ailleurs:

  • Herbert Simon et la rationalité limitée,
  • Césare Hidalgo, physicien au MIT, spécialiste de la théorie des réseaux : on ne peut penser à une variable isolée car elle est connectée à une autre qui est elle-même connectée à une autre  … votre scénario tient toujours la route ?

+  un petit bonus !

Nous croyons donc disposer de suffisamment d’informations pour prendre des décisions, or comme vu plus haut c’est un peu faux. Si je vous disais qu’en plus, le peu que nous percevons n’est pas forcément ce que nous croyons…

Voici un cas pratique :

Saviez-vous que l’on perçoit notre monde grâce à nos yeux ? Ok question bête je vous l’accorde, mais saviez-vous que ces mêmes yeux sont reliés par des nerfs optiques au cerveau qui permet de décoder l’information ?

Or si ces nerfs optiques représentent une passerelle entre les yeux et le cerveau, il devrait y avoir 2 points noirs dans notre champ de vision. Des points noirs qui sont dus à nos deux nerfs optiques pour chaque œil. Mais peut-on voir ces deux points noirs ? Absolument pas, mais grâce à notre système d’interprétation, nous en faisons abstraction : nous avons conçu une « réalité » sans la prise en compte de tous les éléments de cette dernière.

Imaginez donc la puissance de notre système d’interprétation, jusqu’à où celui-ci peut aller et à quel point il peut nous tromper sur le futur.

Voilà un peu de lecture + expérience !

et une autre vidéo pour vous montrer que notre système de perception nous cache bien des choses !

Un changement est une décision

Vous l’avez compris, scénariser ne nous aidera pas : il faut donc comprendre notre « Pourquoi ? ». Pourquoi voulons-nous perdre du poids ? Pourquoi voulons-nous changer de carrières ? Pourquoi voulons-nous vivre dans un autre pays ?

Ces explications ou justifications, si elles sont suffisamment importantes pour vous, vous permettront d’impulser le changement et constitueront votre «  Pourquoi ? » du changement.

Il faut donc arrêter de scénariser et prendre une décision.

leonardo dicaprio
Une décision revient à faire un choix. Vous y allez ou pas ?

Le changement est certes difficile, et lorsque l’on veut en entreprendre un, plusieurs mécanismes se mettent en marche :

  • Interprétation de la situation (scénario)
  • Barrières extrêmes expliqué par l’appréhension de l’inconnu
  • Des recherches à n’en plus finir.

Dont le seul but est de se dissuader de changer, d’adopter un nouveau comportement, de prendre des actions… car nous entrons dans un « territoire inconnu ».

Si vous avez pu identifier votre « Pourquoi ? », vous aurez beaucoup moins de mal et d’appréhension pour prendre les bonnes actions. 

Le comportement le plus important à adopter est également de simplifier la situation. Par exemple, si je veux perdre du poids, je dois alors utiliser plus d’énergie que je n’en consomme. Je dois donc manger moins et/ou avoir une activité sportive. En m’intéressant et en me concentrant sur cette idée, je sais déjà quelles seront mes actions (nutrition / sport), le reste n’est que du bonus (ou malus) : type de « régime », type d’ « activité »…

Mais surtout :

jordan_just_do_it

La seule barrière qui peut exister par la suite, c’est l’engagement sur le long terme. Car avoir la motivation au début d’un changement expliqué par l’excitation, c’est bien. Mais garder cette excitation et motivation sur plus de 30 jours … c’est dur … et ne compter pas sur votre volonté !

A retenir :
  • Par nature, l’homme accepte difficilement le changement
  • Il élabore plusieurs scénarios sur la réalité à venir en maximisant ou minimisant les risques
  • Ces scénarios sont pour la plupart faux, car il ne dispose pas assez d’informations
  • Un changement est une décision, donc un choix = Just do it !
  • Connaissez votre pourquoi, il justifiera vos actions et vous permettra de tenir le cap.
Si cet article vous a aidé, même un tout petit peu, partagez le et récompensez moi par la même occasion !